DIAGNOSTIC ÉLECTRICITÉ

Le diagnostic électricité en quelques points

L’état d’installation intérieure d’électricité ou diagnostic électricité, a pour vocation de donner un aperçu de la sécurité des installations électriques dans les logements dans le cadre d’une vente ou d’une mise en location.

Les biens concernaient sont les logements (appartement ou maison individuelle) dont l’installation électrique a plus de 15 ans. Initialement prévu pour les ventes, ce diagnostic est devenu obligatoire depuis le 1er Janvier 2018 pour les location et pour tous les types de logements.

L’électricité quel danger ?

20 à 30% d’incendies d’habitation qui serait de source électrique

85% d’installations électriques de plus de 15 ans dans les logements qui comportent au moins une anomalie électrique

30 à 40 d’électrocutions par an, qui a été divisé par 2 entre 2000 et 2016

Pourquoi le diagnostic électricité est-il obligatoire ?

La réalisation du diagnostic électricité permet de mettre en évidence plusieurs anomalies sur l’installation électrique. Ces anomalies pouvant causer des dommages irréversibles sur les personnes ou les biens. Il est littéralement vital qu’un expert agréé informe toutes les parties que ce soit pour la signature d’un bail ou pour un acte de vente, sur les risques encourus lors de l’utilisation de l’installation électrique.

Parmi les anomalies possibles d’une installation électrique défectueuse, nous pouvons par exemple citer les suivantes :

  • 79% des installations sont concernées par un défaut de mise à la terre
  • 73,7% des installations présentent un risque de contact direct. Une prise mal accrochée, un domino et des fils apparents, des raccordements « exotiques ».
  • 65% des logements comportent du matériel électrique vétuste (interrupteurs « à l’ancienne », douilles en laiton, prises sans fiche de terre, …)
  • 51,7% de défaut de protection contre les surintensités
  • 42.9% de non-respect des règles liées aux salles d’eau

À noter que 54,4% des installations électriques comptent à minima 3 anomalies dues au non-respect des exigences de sécurité.

Quelles sont les parties concernées par le diagnostic électricité dans un bien ?

Lors d’un diagnostic électricité, un diagnostiqueur se réfère à la norme NF C 16-600 pour contrôler l’installation électrique du bien visé par le diagnostic.

Ce que peut faire le diagnostiqueur :

  • Démonter les capots des tableaux de répartition électrique
  • Démonter le cache-bornes en aval des disjoncteurs de branchement

En revanche le diagnostiqueur n’est pas autorisé à :

  • Démonter l’installation électrique, en partie ou totalement, notamment les caches des prises de courants et des interrupteurs
  • Détruire ou détériorer les isolants et les câbles quel que soit leur nature
  • Déplacer des meubles

Le diagnostiqueur procède notamment à des contrôles visuels des éléments de l’installation électrique visibles et accessibles suivants :

Les disjoncteurs divisionnaires ou les fusibles à l’origine de chaque circuit

Les distances de protection minimales dans les salles d’eau

La prise terre et les liaisons équipotentielles

Les actualités sur le diagnostic électricité

10 bonnes raisons de se lancer en franchise

12/04/2024|

L'entrepreneuriat est un chemin semé d'incertitudes et de défis, particulièrement lorsqu'il s'agit de se lancer en solo. Cependant, la franchise se présente comme une alternative séduisante pour