Diagnostic État Parasitaire

L’état parasitaire en quelques points

L’état parasitaire a pour objectif d’identifier les insectes xylophages, les champignons lignivores, et de façon générale les agents biologiques qui dégradent le bois des bâtiments. Obligatoire uniquement dans certaines zones sous arrêté préfectoral, il est fortement conseillé dans les zones les plus humides. En effet, ignorer ce diagnostic peut rendre le vendeur coupable de vice caché.

Il concerne les immeubles, les maisons individuelles et les logements mis en vente dans les zones les plus humides (zones qui sont indiquées par des arrêtés préfectoraux). Rapprochez vous de votre mairie pour savoir si ce diagnostic est obligatoire dans votre commune.


L’état parasitaire quel danger ?

Il est important de connaître les catégories d’insectes ou de champignons visés par le diagnostic état parasitaire :

  • les insectes xylophages larvaires de bois sec
  • les insectes xylophages larvaires de bois frais
  • les insectes nidificateurs
  • les termites
  • les champignons lignivores
  • les pourritures

Ces parasites se nourrissent principalement de bois. Ils sont donc susceptibles de mettre en péril la salubrité, la solidité du bâtiment et la santé des occupants.

Le saviez-vous ?

Les champignons ne se développent pas si le taux d’humidité est en dessous de 22%. A savoir, le taux d’humidité maximal du bois est de 20%. Si ce taux va au-delà, la ventilation en est peut être la cause.

Les actualités sur ce diagnostic

MaPrimeRénov’ 2024 : Un guide complet

23/02/2024|

MaPrimeRénov', le dispositif phare de l'État français destiné à encourager la rénovation énergétique des logements, connaît en 2024 des évolutions significatives pour mieux répondre aux enjeux