Adopter une stratégie RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) permet de révéler les profils de collaborateurs attachés à la cause environnementale et qui peuvent fédérer les collaborateurs plus réticents. Réduire certains coûts de fonctionnement, améliorer son image de marque, se démarquer de la concurrence ou même apporter de la valeur à une entreprise sont de bonnes raisons d’introduire la notion d’écologie dans son entreprise. Les pratiques sont nombreuses et simples à mettre en place. Voici 5 axes pour une entreprise plus « green » :


  • Passer au recyclage

La première étape du processus de recyclage est le tri et la collecte. Il suffit donc d’installer des poubelles de tri dans votre entreprise. Dans un premier temps, vous pouvez mettre en place une poubelle pour le plastique, le papier et le carton, une pour le verre et une dernière pour tous les autres déchets. Cette pratique toute simple permettra de réduire la pollution et le volume de déchets.

 

  • Réduire ses déchets

La production de déchets peut générer des coûts élevés pour une entreprise. Favoriser les équipements rechargeables et le partage du matériel entre différents services peuvent être des solutions pour réduire les coûts.

Vous pouvez également limiter le gaspillage en imprimant uniquement les documents importants, en recto/verso, en noir et blanc, en qualité inférieure et en utilisant du papier recyclé.

 

  • S’approprier les écogestes

Ces gestes quotidiens permettent de réduire l’impact environnemental de l’entreprise tout en faisant des économies. Par exemple, éteindre les lumières des pièces non utilisées et investir dans des déclencheurs automatiques peuvent contribuer à baisser les coûts en énergie. En parallèle, améliorer l’isolation des murs et fenêtres implique une réduction des coûts liés au chauffage ou climatiseur.

 

  • Penser à l’écologie numérique

Près de 4% des gaz à effet de serre sont produits par le numérique. Quelques bonnes pratiques digitales peuvent réduire cet impact : nettoyer sa boîte des emails indésirables  ou des mails anciens peu importants, supprimer les logiciels inutiles présents sur votre ordinateur, fermer les onglets inactifs, privilégier les accès directs aux sites internet (via vos favoris), favoriser les moteur de recherche écoresponsables (Qwant, Lilo, Ecosia)

 

  • Former ses collaborateurs à l’écologie

Vous pouvez sensibiliser vos collaborateurs en organisant de courtes formations pour les impliquer dans l’écologie de l’entreprise. Au travers de défis ou évènements , vous pouvez les accompagner dans leur démarche écoresponsable et les familiariser avec les habitudes à adopter  Des collaborateurs investis dans la vie écologique au travail apportent une valeur ajoutée à votre entreprise et améliorent son image de marque.